Comment arrêter une saisie immobilière

Stopper net une saisie : utiliser notre avocat

Notre avocat dispose d’une arme redoutable pour éviter la saisie immobilière à un particulier : l’appui financier de notre fond et l’expertise du droit immobilier. La procédure d’arrêt de la voie d’exécution de saisie sur bien immeuble consiste pour lui à contacter directement l’ensemble des créanciers et le juge d’exécution pour les avertir d’une solution moins coûteuse et plus rapide que l’adjudication. Parce qu’il faut bien comprendre que la plupart du temps, pour les créanciers aussi, trouver une autre solution que la saisie est un soulagement.

S’il existe une menace de saisie, arrêtez d’attendre

Si vous savez qu’un courrier de commandement soit de payer soit d’assignation à comparaitre devant un juge ou une commission de surendettement doit vous parvenir par la poste par recommandé : c’est le dernier moment pour sortir de la situation de façon optimale, il est à ce moment là précis encore temps pour que tout rentre dans l’ordre rapidement.
Avant toute menace réalisée : contactez-nous et rencontrons-nous. Notre avocat vous indiquera le cas échéant vos meilleures options pour stopper toute procédure contraignante, les recours auxquels vous avez droit et les procédures à suivre pour mettre fin aux attaques des créanciers.

Avant de recevoir le fameux courrier de convocation au tribunal

Si vous n’avez pas encore été convoqué au tribunal, la situation est presque confortable, nous pouvons vous aider à régler la situation et suspendre toute mesure coercitive contre vous.

Après avoir reçu le commandement de payer valant saisie

À partir du moment où vous avez reçu un commandement valant saisie de votre bien, notre action visera à rendre caduque le commandement dans sa forme actuelle. Pour ce faire, nous apporterons en fait nouveau surgissant de votre situation que vous avez trouvé un acheteur ou qu’un tiers accepte de payer vos dettes sous certaines conditions. En l’occurrence ici, la condition première est la vente de vos avoirs immobiliers. Parfois, certaines mentions de l’injonction ou de la convocation permettent d’ouvrir une négociation avec les créanciers, s’ils sont mentionnés et de rendre caduque l’injonction de payer si vous êtes en mesure, par notre intermédiaire, de payer vos dettes dans un délai très court.

Rassurer la banque, les créanciers et le juge : une urgence

Personne n’aime les saisies immobilières : ni les avocats, ni les juges, ni les débiteurs, ni les créditeurs, ni nous. Nous préférons toujours tous les solutions amiables. Or, dans le cas d’une saisie immobilière, il existe une procédure dite de vente amiable, qui permet justement au juge d’orientation d’offrir un délai au débiteur de quatre mois généralement afin qu’il puisse vendre son bien de gré à gré ou par une agence immobilière, pour payer lui-même ses créanciers et ainsi limiter ses pertes.
La meilleure façon de permettre au juge de prononcer cette décision d’octroi du droit de vendre à l’amiable et de diminuer l’ardeur des créanciers en les rassurant, en commençant par votre banque. Nous pouvons vous accompagner pour répondre aux questions du banquier et l’informer de notre intention de vous assister et d’acheter votre bien avant la procédure d’adjudication.

Et se rassurer soi-même que finalement, tout va aller très bien

Parmi les solutions alternatives, figure la vente à réméré, qui vous permet de rembourser vos créanciers et de retrouver votre bien en pleine propriété si votre situation financière s’améliore par ailleurs. Nous pouvons aussi, selon le montant de votre dette, la rembourser et la déduire du prix de vente de votre bien pour vous laisser le temps de déménager sans ajouter de stress à la situation.
Au final, si vous reprenez le dessus sur la situation, que vous sentez que vous n’êtes plus seul(e), non seulement vos créanciers changeront de comportement mais surtout vous-même prendrez des décisions plus positives pour la suite de votre vie. Ce n’est donc pas un détail. Mais il faut juste ne pas attendre qu’il soit vraiment trop tard. Si vous lisez ces lignes, c’est sans doute qu’il est encore temps d’agir, arriver à une solution, stopper la procédure de saisie et bénéficier d’un assainissement de situation. Le droit positif sert les créanciers mais si vous exploitez les lois correctement, elles sont aussi faites pour vous protéger.

Autres manières de limiter l’impact d’une procédure de saisie

Certaines associations aident beaucoup les personnes qui rencontrent des difficultés de surendettement. Elles offrent notamment une assistance juridique sur laquelle nous-mêmes pouvons compter quand nous nous positionnons à vos côtés. Une association d’aide au logement pourra trouver avec vous et avec nous des solutions pour vous reloger après la vente de votre bien et vous expliquer en notre présence les tenants et les aboutissants d’une vente amiable avant saisie. Nous vous recommanderons certaines d’entre elles en fonction de votre situation.

Quel est notre intérêt de vous aider

Notre motivation est d’abord sociale : nous sommes comme vous des humains, qui savons que la vie économique comprend des risques, des dangers et nous savons que le pouvoir de l’argent est radical pour aider les personnes en grande difficulté face à des hommes des loi et des créanciers. Certains de nos membres sont des professionnels du bâtiment et l’amélioration de l’habitat fait partie de nos savoir-faire. Cela nous permet mieux que quiconque de valoriser un bien et le vendre avec une plus-value même quand celui-ci est complètement détérioré, voire insalubre. Selon leur position géographique, certains débiteurs ont la chance d’avoir à la vente ou à risque de saisie des biens dont la valeur locative dépassé le coût d’achat par crédit. C’est ainsi que nous sommes en mesure de vous aider : en achetant votre bien, nous investissons sur une valeur que nous maitrisons bien. Si par l’acte d’achat nous savons que nous sortons une personne d’une mauvaise passe, c’est une récompense en soi. Nous ne faisons pas toujours des miracles, mais la rencontre entre notre équipe et les personnes en difficulté débouche souvent sur une relation forte et des solutions gagnant-gagnant bien meilleures que les solutions juridiques agressives et coûteuses de la saisie, la mise aux enchères, les lettres de menace, etc.

Aidez moi à arrêter la saisie ›


Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée