A la fin de l’audience d’orientation, le juge d’exécution décide s’il accorde la possibilité d’une vente amiable ou s’il ordonne la vente forcée par adjudication – la mise aux enchères publiques. L’autorisation judiciaire de vendre à l’amiable permet au propriétaire dont le bien est saisi ou menacé de saisie de vendre directement avec ou sans agence, par lui-même et rapidement (dans un délai maximum de 4 mois) sur le marché immobilier classique, qu’on appelle vente de gré à gré.